CALDAMAISON Jean

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Jean Caldamaison, fils de Hilaire Caldamaison et de Julie Pauline Noyne, est né le 27 décembre 1911, au 47, rue Jacob à Paris (6e).

Il a effectué son service militaire dans un régiment de Chasseurs.

Célibataire, lors de son départ pour l'Espagne il était domicilié 12, rue de Murgets à Conflans-Ste-Honorine (Seine-et-Oise).

L'Espagne

Arrivé en Espagne le 2 décembre 1936, Jean Caldamaison est affecté à la 14e BI, 12e Bataillon.

Le 1er février 1937, il est nommé caporal au 13e Bataillon Henri Barbusse (OJ n° 31).

Il est nommé sergent puis lieutenant adjoint au commandement du Bataillon Henri Barbusse le 13 février à Arganda (voir Le front du Jarama).

Le 12 avril, il prend le commandement d'une compagnie (OJ n° 99).

Nommé lieutenant à l'état-major à une date non connue, il est muté le 6 juin 1937, au 12e Bataillon Ralph Fox et mis à la disposition du commandant Nathan (OJ n° 133).

Une note dactylographiée, datée de juin 1937, d’Henri Janin de la commission des cadres d’Albacete, le présente comme « anarco-syndicaliste, courageux mais à vérifier ».

Le 7 juin 1937, un inventaire a été établi des objets déposés à l’intendance de l’état-major des BI par le camarade Caldamaison (pistolets, cartouches, lampes électriques, masque à gaz, phonographe….) Une lettre du commissariat délégué de guerre, inspection des BI (Madrid), signature illisible, adressée le 14 septembre 1937 à l’état-major de la 14e Brigade, rapporte les faits suivants : « Nous vous envoyons ci-joint quelques cartes trouvées chez le lieutenant Caldemaison, actuellement en prison à Madrid. En plus veuillez trouver ci-joint une quantité de lettres et de sauf conduits du même individu. Nous attirons votre attention sur le fait que la date est grattée sur un des sauf conduits». Est joint un sauf conduit à l’en-tête de la 14e BI mixte, daté de 1937, pour une permission à Madrid de 24h retour compris. (Voir la catégorie Discipline et l'article Sanctions)

Jean Caldamaison a été porté disparu en octobre 1937 lors des combats de Cuesta de la Reina. Sa disparition a été certifiée par le colonel Antonio Cordon Garcia.

Il figure sur la liste « Honneur à la Mémoire de nos Héros », éditée par l’Aver (Epopée d’Espagne, page 187).

Jean Caldamaison figure sur l’inventaire général des cartothèques du 5 mai 1938 sous le numéro 801 avec la mention AF (voir BAO).

Sources

RGASPI (BDIC, Mfm 880/8, 545.6.1107, Mfm 880/43 -545.3.415) et (Moscou, F. 545. Op.3 D.365).

AVER (MRN, archives de l’AVER, carton 3).

AVER, Epopée d'Espagne, Paris, 1956