CARAKULAKIAN Agop

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Agop Carakulakian est probablement né en 1908.

Il a effectué son service militaire dans l’infanterie.

Il n’est membre d’aucune organisation politique.

L’Espagne

Agop Carakulakian arrive en Espagne le 19 décembre 1936. Il est affecté à la 14e BI, section cycliste de la Cavalerie. Le 29 septembre 1937, il est muté au 13e Bataillon Henri Barbusse (OJ n° 203).

Le lendemain, il « rejoint avec 2 bicyclettes le 12e Bataillon André Marty » (OJ n° 204).

Son nom apparaît sur la cinquième liste de permissionnaires pour les pays étrangers, du 13 septembre 1937. Le 30 octobre, il bénéficie d’une permission [en France] pour se rendre 3, rue du Plateau à Issy-les-Moulineaux (Seine). A son retour, il rejoint Figueras, via Massanet, le 14 décembre 1937, avec un groupe de 50 volontaires.

Soldat, il est porté disparu lors de la bataille de Caspe (Offensive franquiste d’Aragon).

Son nom figure sur la liste « In Memoriam », « Honneur à la mémoire de nos héros », éditée par l’AVER (Epopée d'Espagne, page 187).

Ce volontaire figure dans la liste des fiches individuelles des cartothèques du 31 décembre 1937 avec l'observation « AF » ainsi que dans l'inventaire général du 5 mai 1938 sous le n° 776 assorti de l’observation « A.F.O. » (voir BAO).

Sources

RGASPI (BDIC, Mfm 880/1, 545.6.1038) et (Moscou, F. 545. Op. 2. D. 114, Op.3 D.365, 367).

AVER, Epopée d'Espagne, Paris, 1956.

Etudes arméniennes contemporaines : https://eac.revues.org "Des Arméniens dans les brigades internationales » Astrid Artamian.