DELFORGE Désiré

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Désiré Delforge est né le 22 septembre 1905 à Lourches dans le Nord. Son père, également prénommé Désiré, était socialiste.

D'un niveau d'études primaires (il avoue savoir "un peu lire et écrire"), il effectue un an de service militaire en 1925 comme deuxième classe au 106ème régiment d'infanterie basé à Chalons sur Marne.

Il travaillait comme mineur dans le Nord avec "plusieurs milliers" comme lui, et touchait un salaire de 54 francs par jour. En 1927 il intègre une société sportive comme professeur à Pont de la Deule dans le Nord. Il s'inscrit à la C.G.T., au syndicat des mineurs en 1925 et commence à s'intéresser au mouvement prolétaire en 1928 "après mon régiment par le syndicat". Il déclare avoir été délégué suppléant en 1936 "dans mon chantier".

En 1934 il adhère au PCF à la Charité sur Loire, fait de la propagande et participe aux grèves de juin. Il entretenait des relations amicales avec un dénommé Morival, secrétaire de la région Nord-Pas de Calais, lisait l'Humanité et l'Enchaîné.

Célibataire au moment de son départ en Espagne, il résidait à Lille, au 162 rue de Paris.

L'ESPAGNE

Désiré Delforge arrive en Espagne le 27 janvier 1937, en passant par la montagne, aidé par le PCF.

Il intègre la 14ème BI en février 1938 et est affecté à l'intendance. Il participe aux combats de Caspe Offensive franquiste d’Aragon.

Il adhère au SRI (voir article Solidarité) à Villatobas le 21 juin 1937. Cette même année, il devient membre du PCE. Il tombe malade à Caspe du 27 mars au mois de mai 1938. En août 1938 (O.J. n° 488, daté du 14 août 1938), il est muté du C.R.I.M. de Cambrils au troisième bataillon André Marty.

Une note nous apprend que Désiré Delforge s'était marié en Espagne et que sa famille résidait au 32, Cité Grammont à Pont de la Deule dans le canton de Douai.

Source

RGASPI (BDIC, Mfm 880/12, 545.6.1151)

RGASPI (Moscou, F.545. Op.3. D.370)