ENGEL René

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

René Engel est né le 17 juin 1912.

Il a suivi l’école normale, parlait français et allemand.

Membre des JC puis du PCF, il était secrétaire de cellule et membre du rayon.

Il a été condamné à deux ans de prison pour activités antimilitaristes.

Il demeurait 8, rue de la République à Hœnheim (Bas-Rhin).

l’Espagne

Arrivé en Espagne en novembre 1936, René Engel est d’abord affecté à la 13ème BI puis à la 14ème BI. Il est tué le 16 octobre lors des combats de Cuesta de la Reina.

Elie Duguet dans Le Soldat de la République lui rend hommage :

« René Engel, jeune Alsacien, 25 ans, mais déjà une vie splendide de militant. Jeune communiste ; il a mené la lutte dans cette région où l’oppression pèse durement sur le peuple laborieux ; pour son action antimilitariste, il doit accompli de longs mois de prison qui forgent son caractère et en font un révolutionnaire accompli. Il sent particulièrement, dans son Alsace, tout près de Hitler la dictature fasciste et le martyre du prolétariat Allemand. Mieux que quiconque, il comprend la partie qui se joue en Espagne : il ne veut pas voir un nouvel état fasciste à l’autre frontière, les conséquences en seraient trop lourdes pour la démocratie, la Liberté, la Paix. Il vient donc aux côtés de la République Espagnole, en pleine conscience, abandonnant, lui aussi ce qu’il a de plus cher.

Engel combat d’abord dans la XIIIème Brigade ; il vient ensuite à la 14, au "bataillon Domingo Germinal », puis au bataillon « Commune de Paris ». Il y vient comme commandant adjoint, mais la 2ème Compagnie a besoin d’un homme, et cette tâche lui est confié. En peu de jours, il a réalisé beaucoup, et nous montons au combat dans des conditions bien meilleures.

Il était doux, calme, mais rempli de volonté ; c’était un BON CAMARADE avec tout ce que peuvent contenir ces deux mots. Il a été tué le 16 Octobre vers 8 heures du matin. »

Source

Le Soldat de la République, n° du 25 novembre 1937