FORTIER Aimé

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Aimé Fortier, né le 6 février 1912, a suivi les cours de l’école primaire.

Il a fait son service militaire de 1932 à 1934 dans l’Infanterie.

Maçon, il était membre de la CGT depuis 1933, année où il s’inscrit également au PCF. Il devint membre du bureau de rayon du PCF ainsi que secrétaire de rayon des JC.

Célibataire, il demeurait à Melun.

L’Espagne

Aimé Fortier arrive en Espagne en novembre 1936.

Il est incorporé à l’école des tanks d’Archena, le 14 décembre suivant. Une note précise que c’est un « très bon élément ».

Après avoir participé à la bataille de las Rozas, il est blessé le 14 janvier 1937. Il est félicité de l’ordre du Drapeau Rouge pour son action ce jour-là. Il sera hospitalisé pendant 40 jours. Une fois rétabli, il est envoyé à l’école des officiers de Pozo Rubio et, à sa sortie, affecté à la batterie antitanks de la 14e BI. Le 21 novembre 1937, il est nommé lieutenant et, par Ordre du jour du 6 décembre, en l’absence du capitaine Legrand, il assure le commandement de la batterie antitanks.

Une autre note, non datée, le qualifie de « très bon officier, consciencieux ».

Aimé Fortier est tué, en avril 1938, à Cherta pendant l’ Offensive franquiste d’Aragon. Un de ses camarades prendra son nom lorsqu’il s’engagera dans la Légion pour combattre le nazisme.

Il figure sur la liste « In Memoriam » “Honneur à la mémoire de nos héros”, éditée par l’ AVER (Epopée d’Espagne, p 189).

Sources

RGASPI (Moscou, F. 545 Op.2 D.130 et Op.6 D.1187)

(AVER, Epopée d’Espagne, Paris, 1956)