Hôpital Lina Odena

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Cet hôpital porte le nom d’une jeune militante communiste qui, en septembre 1936, préféra se suicider plutôt que de tomber entre les mains des rebelles.

C’était l’Hôpital numéro 9 de Madrid.

Il était spécialisé dans les cas de gangrène.

Au début de la guerre, le taux de mortalité était effrayant, mais les transfusions sanguines permirent de diminuer considérablement ce taux.

Le docteur canadien Bethune, arrivé en Espagne en novembre 1936, créa une unité mobile ("Servicio canadiense de transfusion de sangre")) qui permettait des transfusions pendant les combats sur le front.

Cette unité entra en action le 23 décembre 1936, lors des combats de la Ciudad Universitaria (Madrid).