MICHAUD Marcel André

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Marcel Michaud est né à Servières commune de Domeyrot (Creuse) le 30 novembre 1909. Son père Félix était maçon et possédait une ferme, sa mère Maria Chaussard était sans profession.

Après des études primaires, il apprend le métier de maçon et, à l'âge requis pour la conscription, il est mobilisé au 4e RAD (Régiment d'Artillerie Divisionnaire) à Colmar (Haut-Rhin). Rendu à la vie civile, il reprend son métier de maçon et adhère à la CGT, section bâtiment.

En 1931, il adhère au PCF et deviendra secrétaire de cellule et membre du rayon. Avant son départ comme volontaire en Espagne républicaine, il était célibataire et demeurait 10, Grand-rue à Saint-Leu-la-Forêt (Seine-et-Oise).

L'Espagne

Marcel Michaud arrive en Espagne le 17 novembre 1936.

Affecté d’abord au Bataillon Commune de Paris de la 11e BI, il intègre par la suite la 4e Compagnie du Bataillon Vaillant-Couturier de la 14 e BI.

Après avoir participé aux combats du front du Centre, d'Aragon et de l'Ebre, il trouve la mort le 10 septembre 1938 sur la cote 356, dans les collines de Corbera.

Une note dactylographiée est rédigée comme suit : « volontaire pour les coups de main, très courageux ».

Il figure sur la liste « In Memoriam », « Honneur à la Mémoire de nos Héros », éditée par l’AVER (Epopée d'Espagne, page 197).

Marcel Michaud est enregistré sous le n° 4386 de la liste des fiches individuelles ainsi que dans l'inventaire général de la cartothèque du 15 mai 1938.

Sources

RGASPI (Moscou, F. 545. Op. 6. D. 1319 et 1039).

AVER, Epopée d'Espagne, Paris, 1956.

Archives Départementales de la Creuse – Etat civil.