ROSSELLI Carlo

De Encyclopédie : Brigades Internationales,volontaires français et immigrés en Espagne (1936-1939)
Aller à : Navigation, rechercher

Carlo Roselli est né le 16 novembre 1899.

Combattant de la 1ère Guerre Mondiale, adhèrent du parti socialiste italien, il est arrêté en 1927 et déporté à l’île de Lipari. Il s’en évade deux ans plus tard et se réfugie en France.

Journaliste, il va créer le mouvement « Giustizia e Liberta » (« Movimento di unificazione socialista ») et fonder l’hebdomadaire qui portera le même nom.

Ce mouvement, profondément attaché à l’idée de démocratie, veut former un large front antifasciste des réfugiés italiens en France.

L’Espagne

Il part en août 1936 et crée la Centurie Giustizia e Liberta.

Lors d’une intervention à Radio Barcelone, il va lancer le mot d’ordre, qui deviendra fameux parmi les volontaires italiens, « Oggi in Spagna domani in Italia” (Aujourd’hui en Espagne, demain en Italie).

Malade, il rentre en France fin décembre 1936.

Le 9 juin 1937, il est assassiné avec son frère Nello, près de la station thermale de Bagnoles-de-l’Orne, où il faisait une cure, par des cagoulards du Comité secret d’Action Révolutionnaire (CSAR) avec la complicité de la police politique italienne, l’OVRA.

Lors de l’enterrement des deux frères environ 10.000 personnes accompagnent les cercueils au cimetière du Père-Lachaise, à Paris.

Sources

BDIC, Carlo et Nello Rosselli Antifascisme et démocratie, Matériaux pour l’histoire de notre temps, n° 57, janvier-mars 2000.